Brahma : Le Dieu créateur

Brahma, el dios creador en el hinduismo.

Brahma, le créateur de l’univers, est l’un des dieux les plus importants du riche panthéon hindou. Avec Vishnu, le conservateur, et Shiva, le destructeur, il forme la Trimurti ou « Trinité hindoue« , qui symbolise le cycle éternel de création, de conservation et de destruction de l’univers. Bien que tous les dieux de la Trimurti soient essentiels à l’équilibre cosmique, Brahma est spécial en raison de son rôle dans l’origine de toute chose.

Histoire et origine de Brahma

Les premières références à Brahma remontent au Rigveda, même si ce n’est pas sous la forme ou la fonction exacte à laquelle il est généralement identifié dans les textes ultérieurs. Dans le Rigveda, le terme « Brahman » désigne un pouvoir cosmique, peut-être un précurseur de la divinité personnifiée Brahma. Le même texte védique parle de « Hiranyagarbha » (l’utérus ou l’œuf d’or), qui pourrait être la forme embryonnaire de Brahma.

Ce n’est qu’avec les Brahmanas et les Upanishads, textes complémentaires exposant les rituels et les philosophies des Védas, que le concept de Brahma a commencé à prendre une forme plus précise. Les Upanishads, en particulier, commencent à faire allusion au principe triadique du divin, qui deviendra plus tard la populaire Trimurti: Brahma (le créateur), Vishnu (le conservateur) et Shiva (le destructeur).

Selon certaines versions des Puranas, Brahma serait né du lotus sorti du nombril de Vishnu, qui méditait dans les eaux primordiales. D’où le nom de « Padma-bhushana« , qui signifie « né du lotus« , et qui fait référence à Brahma.

Une autre perspective, que l’on trouve dans le Manusmriti, propose une origine auto-évolutive dans laquelle Brahma naît de lui-même (Swayambhu) à partir de l’œuf d’or cosmique(Hiranyagarbha). Brahma représente ici le son primordial, la première différenciation de l’indifférencié et le début du temps et de l’existence.

La cinquième tête de Brahma

Dans le Brahma Purana, Brahma aurait créé Shatarupa, la première femme créée par le dieu.

Brahma, épris de la beauté de Shatarupa, se mit à la regarder sans cesse. Troublée par son regard, Shatarupa tenta de l’éviter en se déplaçant dans différentes directions. Cela poussa Brahma à faire pousser de multiples têtes, orientées dans diverses directions, afin de ne pas la perdre de vue. Ce comportement incestueux, puisque Shatarupa était née de Brahma et donc considérée comme sa fille, rendit Shiva furieux, qui décapita l’une des têtes de Brahma en guise de punition. Cette histoire explique également pourquoi Brahma n’est pas activement vénéré dans les pratiques hindoues contemporaines. L’histoire souligne l’importance d’une conduite éthique, même pour les êtres divins.

Saraswati, l’épouse de Brahma

El Pavo Real es uno de los símbolos asociados a la diosa Saraswati.

Dans certains récits, Saraswati est née de Brahma. Selon l’une de ces légendes, au début de la création, Brahma, dans son effort pour initier le processus de création, a cherché un moyen de structurer et d’ordonner le cosmos. De ses pensées est née Saraswati, la personnification de la connaissance, de la sagesse et des arts. En tant qu’incarnation de la sagesse, elle était essentielle au rôle de créateur de Brahma. Dans ce contexte, elle est donc considérée comme sa fille.

Au fil du temps, comme pour de nombreuses divinités de l’hindouisme, les relations entre les dieux et les déesses sont devenues plus complexes. Dans de nombreuses traditions, Saraswati est également vénérée comme l’épouse ou la consort de Brahma. Cela peut symboliser l’union essentielle entre l’impulsion créatrice (Brahma) et la connaissance nécessaire pour manifester cette créativité (Saraswati). Leur relation, en ce sens, illustre le lien inséparable entre la création et la sagesse.

Symbologie du dieu Brahma

Brahma es el dios hindú de la creación.

L’iconographie qui accompagne la représentation des dieux et des déesses dans la mythologie hindoue cache en elle-même un grand nombre d’enseignements spirituels profonds. Nous décrivons ci-dessous les symboles et les caractéristiques avec lesquels le dieu Brahma est généralement représenté :

Les quatre têtes

L’attribut le plus distinctif de Brahma est sans doute ses quatre têtes. À l’origine, Brahma possédait cinq têtes, mais Shiva, dans un acte de colère après avoir été offensé par Brahma, a coupé l’une d’entre elles. Ces têtes ont diverses interprétations symboliques :

  • Directions cosmiques: Chaque tête fait face à l’une des quatre directions cardinales, symbolisant la domination et la supervision de Brahma sur l’ensemble de l’univers.
  • Les quatre Védas: chacune des têtes récite constamment l’un des quatre Védas (Rigveda, Samaveda, Yajurveda et Atharvaveda). Ces textes anciens constituent la base du savoir spirituel et philosophique de l’hindouisme. Les têtes de Brahma soulignent donc l’éternité et l’omniprésence de ce savoir.

Le lotus

Le lotus est un autre symbole omniprésent associé à Brahma. Certaines histoires racontent que Brahma est né d’un lotus qui a émergé du nombril de Vishnu. Le lotus, qui pousse dans la boue mais reste vierge et sans tache, symbolise la pureté, la beauté, la divinité et le potentiel.

  • Origine et croissance : Tout comme le lotus pousse de la boue vers la lumière, l’univers, selon la croyance hindoue, émerge du chaos pour former une création ordonnée, sous la direction de Brahma.

Les quatre mains et leurs objets

Brahma est généralement représenté avec quatre mains, chacune tenant un objet significatif :

  • Le rosaire (Akṣamālā): il représente le temps et le cycle de la création. À travers le rosaire, Brahma compte les jours et les nuits cosmiques, soulignant la nature cyclique de l’existence.
  • Le livre: Il s’agit généralement du Vedas, qui est l’incarnation de la connaissance divine. Sa présence dans l’une des mains de Brahma souligne l’importance de la sagesse dans la création.
  • La cuillère ou le récipient d’eau (Kamaṇḍalu): Elle symbolise le moyen par lequel Brahma introduit l’essence de la vie dans l’univers.
  • Le sceptre (Sruva): Symbole d’autorité, il souligne le rôle de Brahma en tant que créateur suprême.

Le cygne ou l’oie

Brahma est souvent représenté chevauchant un cygne ou une oie, connus pour leur capacité à séparer le lait de l’eau, ce qui symbolise la capacité à distinguer le bien du mal, le réel de l’irréel. Cette distinction est fondamentale dans le processus de création.

La barbe

La barbe de Brahma, souvent représentée dans l’imagerie, symbolise la sagesse qui vient avec l’âge. En tant que créateur de l’univers, Brahma possède une connaissance profonde et immuable du cosmos.

L’absence d’armes

Contrairement à de nombreux autres dieux hindous, Brahma n’est pas représenté avec des armes. Cela renforce sa nature pacifique et son rôle unique de créateur, et non de destructeur ou de guerrier.

Signification de Brahma

Brahma es una de las deidades más reconocidas del hinduismo.

Les interprétations contemporaines considèrent souvent Brahma comme un symbole plutôt que comme une divinité à vénérer. Dans cette perspective, Brahma représente le principe créateur de l’univers, l’étincelle de la vie et la naissance de la conscience. La nature cyclique de la création et de la dissolution dans la cosmologie hindoue permet de comprendre l’impermanence de la vie, et le rôle de Brahma souligne l’aspect toujours renouvelé de l’univers.

Pourquoi Brahma n’est-il pas vénéré autant que les autres dieux ?

Malgré son statut élevé de créateur, il existe peu de temples en Inde dédiés exclusivement à Brahma. Selon une légende, la raison en est la malédiction de sa consort, Saraswati. Selon certaines traditions, Saraswati, frustrée par l’attention constante que Brahma portait à la création et par le fait qu’il la négligeait, l’aurait maudit afin qu’il ne fasse pas l’objet d’un culte généralisé. Dans d’autres versions, c’est Shiva lui-même qui maudit Brahma. Cependant, Pushkar, au Rajasthan, abrite l’un des rares temples dédiés à Brahma et constitue un important lieu de pèlerinage.

La Mela de Pushkar

La foire de Pushkar n’est pas seulement un événement religieux, mais aussi une célébration culturelle et commerciale. Cependant, le culte de Brahma est au cœur de ce festival.

Pendant la foire, des milliers de pèlerins s’immergent dans le lac sacré de Pushkar pour se purifier de leurs péchés. La croyance veut que le lac soit né d’une fleur de lotus tombée de la main de Brahma, et de nombreux dévots considèrent que se baigner dans ce lac pendant la Pushkar Mela est particulièrement propice. Après le bain sacré, les pèlerins se rendent au temple de Brahma pour y faire des prières.

Au-delà des cérémonies religieuses, cette foire est une vitrine colorée de la culture du Rajasthan. Des concours de chameaux, des courses, des spectacles de danse et de musique et d’autres activités attirent les touristes locaux et internationaux. Les commerçants profitent de l’occasion pour vendre de l’artisanat, des textiles et des bijoux.

Cette célébration est l’occasion pour les ascètes, les sadhus et d’autres chefs spirituels de se réunir, de partager leurs enseignements et de bénir les fidèles. En outre, de nombreuses familles profitent de l’occasion pour organiser des mariages, la foire faisant également office de lieu de mariage.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut